POEMES SUR  THEMES EXPO

DESIR

les POILUS

Vous POILUS, nommés ainsi car virils et courageux,
Dûtes précipitamment abandonner famille, femme et fiancée.
A l'appel de votre patrie, vous fîtes rapidement vos adieux
Pour vous retrouver dans les rangs et parfois même esseulés.

Vous jeunes guerriers déjà confrontés au poids de la mitraille
Sous vos pieds alourdis de guêtres, sentant la terre qui tremblait
La baionnette au fusil fonçant sans réfléchir sur le champ de bataille
Etourdis par  le feu  du canon et des obus qui tombaient.

Vous qui ,dans la boue des tranchées enjambaient le corps des copains endormis,
Fauchés sur le coup par les rafales de l'énnemi qui grondaient
Tel un automate dans un décor apocalyptique  en jouant du fusil
Terrorisés par cette peur de la mort qui vous poursuivait.

Vous soldats, animés par cette envie de vivre après les coups de cafards
Vous raccrochant à vos souvenirs,  pensant aux belles retrouvailles
Voulant quitter coûte que coûte cet enfer ui vous rendait hagards,
Revenir à la maison rescapés,  oubliant horreurs et canailles.

Vous pères  et  fils qui avez fait sacrifice de la jeunesse et du sang
Dans la terreur des combats et cette solitude meurtrière,
Souhaitons pour vous reconnaissance de la patrie et des passants
Dont toutes les familles furent accablées et dispersées par cette guerre .


                                                                          yveline CADIER


​LES FEMMES PENDANT LA GUERRE

Pour maintenir la paix et sans le moindre délai, vos epoux durent partir en guerre.
Obligé pour vous d'effectuer toutesles tâches que vos hommes firent naguère
A l'appel de la patrie, vos maris et vos fils se levèrent tôt pour partir
Sans savoir où ils allaient  où et quand ils pourraient en revenir.

Leur départ les obligea à laisser les travaux interrompus
les moissons inachevées et les vendanges du cru.
Toutes groupées derrière les hommes de votre vie,
Vous dutent avec courage et vaillance assumer tous les défis.

Votre devoir fut celui de maintenir l'activité et les yravaux
Des campagnes, des usines, des écoles et aussi des bureaux.
Terminer les récoltes entamées et en effectuer de nouvelles pour la patrie
Afin de nourrir les soldats et les populations de tous le pays.

Il vous fallait la santé à tout prix pour remplacer vos hommes au travail
Ceux ci souffrant dans les Tranchées et sur les champs de bataille.
Ce soutien apporté aux soldats désireux de chaleur dans ce monde de cruauté
Et ce devoir patriotique n'ont réduit en rien votre féminité.

Au service de votre patrie vous avez courageusement assumé votre labeur,
Oeuvré pour la gloire et la fierté de votre pays, et ce malgré   vos pleurs.
Ces tâches accomplies set ces sacrifices cosentis vous ont permis émancipation,
Votre indépendance vis à vis des hommes et la gratitude de la nation.

                                                                                         Yveline CADIER








REGARDS

.

lA LIBERTE

LA FEMME

LE SOLEIL

L'AVENTURE D'UNE RACINE

LA LUMIERE

LES OISEAUX

L

L'ART DE LA SYLVISTRUCTURE

ENVIE DE NATURE

LIBEREZ MES RACINES

LES GUEULES CASSEES

LE PRISONNIER

LE CRI DE LA VICTOIRE

L'ARBRE

Titre du paragraphe